Lézard des Mots

Bûche à écrire dièse zéro zéro

Sommaire de l'article

Une bûche à écrire ? Mais que veux-tu dire ?

Eh bien soit, estimé·e·s camarades, livrons-nous
À ce détonnant exercice explicatif,
La dragonace réclamant que se dénoue
Cet épineux mystère contre-productif.

La log anglaise s’adjoint parfois quelques lettres
Dev, change, trip… mais qu’entends-je ? Écrire sur des bûches ?
Une bien étrange pratique pour l’ancêtre
… que je suis. Soit, soyons un dragon en peluche !

Je sortirai des limbes, je m’extrairai des mythes,
Viendrai, puisque je dois, à la Vallée des Mots,
Rencontrer celleux qui implorent une démo.
J’emporterai toutes mes histoires d’ermite,
Leur exposerai toutes mes bûches-à-écrire
Puisque je trouve en tout ceci prétexte à rire !

Une bûche à écrire, c’est un writing log, mais d’un genre un peu spécifique. Au lieu d’écrire dessus, utilisons la pour écrire ! Ainsi, nous nous retrouvons avec des bûches à écrire, comme des writing logs mêlés à des machines à écrire.

Je présenterai ici les avancées de mes projets d’écriture, de façon décalée et ludique, un brin rebelle. D’abord, bien sûr, il faudra commencer par en dresser un inventaire raisonné !

Les bûches à écrire sont donc tout à la fois des logs de mon avancée et, ensemble, un portfolio des activités littéraires de LAncoLibre.

Nous commençons ? 🙂

Les différents projets en cours d'écriture

Je travaille actuellement sur plusieurs projets de romans, de genres différents, et aux ambitions variées. Certains me tiennent plus à cœur que d’autres, certains sont très anciens (et ont pris naissance pendant mes années de collège, c’est dire !), d’autres plus récents. Certains sont bien avancés, très matures, d’autres sont des ébauches, que j’aimerais vous livrer quand même.

Après tout, je serais ravi·e d’en discuter avec vous toustes, ici même, ou dans la Vallée des Mots (vous trouverez le lien vers le serveur Discord de la communauté en bas de l’article).

L'hypercycle Vois la Voie de la Voix

Il comprend au moins trois cycles, et est parallèle au Cycle Axonique, avec lequel il trouvera des recoupements.

Sage Saga de l'Octosystème

Illustration de la scène d’ouverture de la Sage Saga de l’Octosystème :
Æstis, entité-lieu également connue sous le nom de la Bulle de Création, donne naissance aux huit dea de l’Octodey.

Il s’agit là de mon plus grand et plus vieux projet. C’est aussi le plus ambitieux et celui qui présente le lore le plus abouti. C’est une une octalogie, complétée par deux trilogies, que je vous présente juste après. S’ajoute à tout cela un recueil de tranches de vie.

Il existe huit planètes connues pour être habitées, monitorées par huit dea, dans l’univers. Cet univers, on l’appelle l’Octosystème. Une prestigieuse – mais cruelle – lignée de rois-sorciers à la magie inégalée règne sur la totalité des huit mondes. La résistance du GREMO, un groupe de résistance transplanétaire, peine à contenir les revendications de cette famille, les Leplizi, qui, à force de corruption, commence à éroder les dernières retenues des politiques de l’ancien monde, Nostraterra, et, lorsque l’Union Européenne se retrouve contrainte à payer tribut au Grand Roi des Mondes, Eliumite II de Zelium, c’est l’explosion.

Le GREMO, acculé, passe à l’action, et Eliumite II riposte de toutes ses forces. Constatant la menace qui pèse sur l’équilibre de l’Octosystème, les huit dea de l’Octodey se décident à intervenir, ce qui leur est habituellement interdit et qu’æls s’interdisent également. Ce faisant, æls se mettent en danger, et finissent par périr, assassinæs par la lame avide de pouvoir du frère adoptif d’Eliumite II, Andreou. L’univers est sauvé, au prix de l’existence des dea, qui pourtant garantissaient sa survie.

Nous suivrons dans la Saga l’apprentissage et les aventures notamment d’Aïtée Saragosia, une puissante magicienne née du vouloir immédiat des dea pour les remplacer, pour les retrouver et leur redonner leur essence. À travers d’innombrables paysages divers, des peuples non-humains, ainsi que par l’exploration intérieure des personnages, nous retrouverons les dea et emmènerons le GREMO jusqu’aux portes de Brücke, dans un autre univers, là où se scellera le destin final du Multivers dans son entier.

Tableaux de Merkakhan

Illustration du palais ducal d’Elpra-la-Ville, lieu de naissance de la duchesse Emeline Ancolie d’Elpra,
Reine d’Eleutherchora, Bassilissa de Mosso, Dame du Lien.

Merkakhan est un monde-planète inconnu de l’Octosystème et de ses dea. Pourtant, il existe. Pourtant, Andreou Jilmanatorach d’Hédia le connaît, et l’envahit, autant que sa dague meurtrière l’avait envahi lui. Cette trilogie sera en partie une retranscription d’un projet d’un role play joué entre ami·e·s de 2009 à 2017, qui utilisait l’histoire de l’Octosystème comme cadre général. Plus classique en termes de genre, là où la Sage Saga de l’Octosystème est plus expérimentale, les Tableaux de Merkakhan seront une trilogie de high fantasy et constitueront l’achèvement de la quête du Multivers.

Nous suivrons le devenir d’Emeline Ancolie, princesse ducale du duché florissant d’Elpra d’Eleutherchora, d’orpheline à duchesse, de duchesse à reine, de reine à symbole des peuples libres, jusque sur les plaines de Brücke du Spiegeland où se rencontreront finalement les personnages les plus importants des différents cycles.

Aïtée Saragosia, Ezayor Trantos, Eliumite II, Sophia, Feudor, Fedsu Morgan et Emeline Ancolie d’Elpra y rencontreront leur destin, rencontreront un Andreou devenu un dieu cruel et pris de folie.

Rêveries du Multivers

J’ai commencé à adapter à des formes expérimentales d’art total certains de ces textes,
présentés dans ma chaîne Youtube. Vous en pensez quoi ?

Les Rêveries sont un ensemble de textes très courts qui prennent place dans l’ensemble des mondes que je mets au travail dans mes écrits. Ainsi, on peut retrouver des personnages et paysages provenant autant de la Sage Saga de l’Octosystème que des Tableaux de Merkakhan, voire du Cycle Axonique.

Parfois interviennent des personnages “célèbres”, parfois ce sont plutôt d’illustres inconnu·e·s, des personnes qu’on ne connaît pas, des versants cachés de l’histoire principal, qui prennent la parole. Des coins et recoins inhabituels des mondes du Multivers.

Nom de Code : Trisystème

Illustration de l’arrivée de Sophia, magicienne des Possibles, dans la ville de Medlogia, fief du clan Findr.

Un projet de trilogie encore assez peu élaboré. Ici, tout est encore changeant et à bâtir. Les livres seront a priori écrits en collaboration avec un ami, co-auteur des idées inhérentes à ce projet.

Le Trisystème est un parallèle de l’Octosystème, un décalque en miroir créé par une espèce de créatures de l’Octosystème, harcelées à cause de leur magie par les Leplizi. Pour échapper à leur extermination, les corneliguias, de majestueuses licornes ailées toutes de noir vêtues, se révoltent contre la magie elle-même, prennent le pouvoir par leur volonté pure, et créent cet univers parallèle, dans lequel elles se réfugient.

Le Cycle Axonique

Le Cycle Axonique, s’il est en apparence un cycle distinct de trois romans, se rattache en réalité à l’Hypercycle Vois la Voie de la Voix. Je ne peux en dire plus, sous peine de commettre un ÉNORME spoiler, mais c’est bien vrai ! Le cycle est mon focus principal actuellement, avec le roman Axone Zéro que j’écris avec ferveur. AXON : Mégas Agôn est également bien entamé, et un autre projet, encore non nommé, viendra conclure l’arc narratif axonique.

Axone Zéro

Illustration de la Tentative n°2 : Fanel-481 à l’aube de son existence
Au moment de la Rencontre. Zone du Mémorial.

Axone Zéro est un projet assez jeune. C’est un roman de Science-Fiction, .

On y suit les pérégrinations et les réflexions de Lanelys Meganera d’Edran, reine spécialement élue par son pays pour un projet ambitieux – et vital et dangereux. La planète qui accueille Edran (un pays bigarré qui s’est formé par la force des choses pour résister à l’essor d’une autre nation, Malek, et qui n’a d’autre préoccupation que le bien-être de ses habitant·e·s et leur survie) est à bout de course. Les ressources ont été épuisées, tant par les activités restreintes d’Edran que par les velléités plus industrielles de Malek.

Le « Projet » est un pari : celui de la survie hors de la planète-mère, celui de la persistance de l’espèce, vers une autre terre d’accueil, sans abîmer celle-ci. Écouter le passé pour le respecter et ne pas faire d’erreurs dans le futur, voici la devise des Edrani. Et Lanelys, en historienne chevronnée et passionnée, se fera la garante de cette quête d’une nouvelle éthique à même de permettre l’essor de la culture humaine à travers l’univers, vers Fanel-481, vers la vie.

Fanel, on y prend pied grâce à un pont maintenu par un surpuissant dispositif de calcul, la Faiseuse de Possibilités. Et sur Fanel, point de cartes, point de connaissances : de l’exploration en perspective, à plusieurs moments de la vie de la planète, puisqu’il faut trouver le moment juste pour débuter l’établissement de la colonie humaine.

De nombreux problèmes viendront ralentir Lanelys dans sa quête. Malek, qui aura eu vent du Projet, l’énergie et les ressources, les considérations écologiques, les tensions politiques, mais aussi, les axones… de mystérieuses créatures d’énergie pure.

AXON : Mégas Agôn

Illustration de l’arrivée d’Ezayor à Quatre-Lacs, après son départ de Crystallis

Projet plus ancien, AXON : Mégas Agôn aspire à devenir un roman de fantasy qui succède à Axone Zéro. Il se passe plus de mille années entre la fin du roman de SF (et donc l’établissement de la colonie humaine sur Fanel-481) et le début d’AXON, pendant lesquelles les sociétés humaines ont perdu la trace de leurs origines, de leur technologie avancée, de leur rigueur scientifique et de leurs avancées sociales.

Le Royaume de Tamal, en réalité fondé par les descendant·e·s de la colonie d’Edran sur Fanel-481, jadis prospère et bienveillant, s’effondre sans un bruit dans sa médiocrité. De nombreuses familles, de nombreuses villes, se détournent des pratiques ancestrales, notamment du culte de Sonia, gardienne de l’humanité et déesse qui préside à l’eau, à la fertilité, à la vie et aux algues, sacrées en Tamal.

Ezayor, un ancien soldat, ingénieur-artificier de génie, mis à la retraite pour ses excellents services lors de la campagne qui a opposé Tamal à un rival occidental, est soudainement appelé à se rendre à la capitale, pour un motif tenu secret par la missive qui le convoque. Laissant sa compagne, ex-soldate elle aussi, et prêtresse de Sonia, enceinte, dans leur village reculé, il prend la route vers Crystallis-la-Grande, rencontrant en chemin une créature horrifiante qu’il peine à contenir lorsqu’elle s’en prend aux deux seul·e·s survivant·e·s d’un massacre sans précédent.

Rapidement lancé dans sa quête lors de l’attaque de la capitale par des hordes d’AXONs, Ezayor aura à remonter la source des conflits politiques, symboliques et religieux qui agitent son pays, ainsi qu’à trouver l’origine des AXONs. Mais Le Ciel Et La Terre, agrégation de trois dieux du panthéon de Tamal, qui veut châtier l’humanité pour son indolence, ne le laissera pas si facilement faire.

Nom de Code Axone 2 : Theocosmogonia

Illustration d’Etruss, capitale de la Confédération d’Edran, après le Collapsus de Terra Finalis.

Lorem ipsum dolor sit amet, et c’est pas peu dire ! Axone 2 est lui aussi un projet très balbutiant. Quelques mots du cadre :

Nous retournons, dans des circonstances que je ne peux exposer sous peine de spoil majeur, sur Terra Finalis, le monde d’origine de Lanelys Meganera. La planète entière est plongée dans un hiver nucléaire, et les grandes villes retournent au peu de nature qu’il reste. C’est le Grand Collapsus qui avait été prédit par la Religion du Saint Void, et théorisé par les scientifiques edrani et malekar, redouté par les instances cénusiennes.

Quelques survivant·e·s, de-ci de-là, tentent de tailler leur vie dans un environnement terriblement hostile, au prix d’une violence inimaginable, de rixes entre clans rivaux, de maladies…

C’est là qu’arrivent Ezayor Trantos, Aïtée Delallanura, Emeline Ancolie d’Elpra et Sophia de Medlogia pour leur mission…

 

Les Reflets de l'Aube

Un quadriptique d’œuvres (trois romans et un jeu vidéo) qui se déroulent dans le même univers, Extasia, qui discutent de choses bien différentes, mais avec toujours un rapport particulier au corps et à la cruauté.

Éroé, éprouvette de corps et de cœurs

Illustration d’Éroé au début de son voyage en quête de la Cathédrale Sans-Nom-ni-Vertu, lieu saint de son Ordre.

Éroé est une jeune fille qui sort à peine de l’adolescence. Dans son village, on fait l’éloge de sa beauté, et de la beauté des femmes de sa famille, qui sont convoitées depuis aussi longtemps qu’on s’en souvienne. On parle de leur vertu, de leur foi irréprochable, de leur corps, de leur intelligence, en oubliant bien sûr l’essentiel : les personnes qu’elles sont et ont été. L’équilibre politique et social de cette partie du monde d’Extasia repose sur la valorisation outrancière de la beauté physique, qui donne des droits ou en enlève (système de privilèges aphrodistes explicite).

Éroé n’est pas (encore) rédigé en écriture inclusive, et j’hésite à le faire, pour justement donner l’aperçu de l’état de la société que je décris. Stylistiquement, j’y alterne le récit en prose avec le récit versifié en alexandrins et rimé.

Lune

Illustration de Lune découvrant le corps de la sœur jumelle d’Adam dans son réfrigérateur.

Un roman centré sur le personnage d’une vampire qui tente d’échapper à sa condition et qui accompagne son amant, un lycanthrope, dans un voyage rédempteur… mais nécessaire.

Le dit de l'Ange

Illustration de Sainte Marthe avec Sainte Juliette.

Un projet de roman de fantasy qui se déroule dans le monde d’Extasia. On accompagne le devenir de Juliette, une simple citoyenne d’Extasia, à ce titre fervente adepte du Culte de la Mortevie. Juliette rêve, comme toustes ses autres concitoyen·ne·s, d’accéder au plus grand honneur de la ville : s’offrir en Meurtresacrifice. Mais, au moment de réaliser son rêve, Sainte Marthe, l’Ange du Culte, en décide autrement : le destin de Juliette est de la rejoindre, et il en sera ainsi qu’elle décide.

Oxana's Pixellated Journey

Illustration de comment nous imaginons Oxana pour l’instant. Elle gagne à être connue. Brrr !

Un projet de RPG qui se déroulera dans le monde d’Extasia et suivra le personnage haut en couleurs d’Oxana. Nous avons entendu des rumeurs : il se pourrait qu’Oxana soit rattachée à Marthe et Juliette…

L'Extraordinaire Destin d'André Franck, camionneur de son état

André Franck est un personnage que j’ai créé il y a longtemps. Il sert de trame de fond à trois nouvelles et un roman.

Le Décret des Étoiles

Illustration de la fuite d’André Franck après l’accident fatidique qui a changé sa vie. Les Étoiles ont déjà décidé.

Un projet de nouvelle réaliste qui explore le devenir d’un camionneur honnête sur le chemin de sa douleur après un accident qui a coûté la vie à un jeune adulte.

Rosae Gratia

Illustration de la Rose qui est le point focal de la narration de cette nouvelle.

Une très courte nouvelle écrite sous le point de vue imaginaire d’une rose coupée qui trône dans un vase sur une table de salon. Quelle est la durée de vie d’une rose coupée ? Trois à quatre jours, à subir des disputes de couple, à vivre le quotidien de deux personnes qui se déchirent autour du symbole de leur désunion : la rose, cadeau pensé comme salvateur, qui ne fait qu’incarner leur passion ratée.

Un Entretien Attendu

Illustration de l’entretien entre les deux protagonistes.

Une très courte nouvelle qui explore le moment où André Franck, après une reconversion professionnelle vers le métier de vigile, est interné en hôpital psychiatrique, rattrapé par son passé.

Anhéliée - La Tour Enchaînée

Illustration du Ground Zero de la République Terrienne, après le Désastre.
Seule la tour d’Anhéliée, dans le lointain, sur la gauche, est désormais habitable, dernier bastion de l’humanité.

Un projet de roman d’anticipation / uchronie. Toute l’humanité, après un cataclysme, s’est réfugiée dans une impressionnante ville-tour érigée au centre du Désert Méditerranéen. La société est divisée en castes, tout entière tournée vers – en fonction de la caste – le travail, ou le plaisir. Certaines personnes persistent encore, malgré tout, à avoir l’audace de rêver.

Autres projets

Eva-san sur le Fuji

Illustration d’un screenshot d’une vidéo ASMR d’Eva, pendant l’une des interactions virtuelles avec Gabriel.

Il s’agit là d’un projet de roman qui n’appartient pas aux littératures de genre. Nous nous situons ici dans le « vrai monde », qui mêle toute la complexité des sentiments humains, des pulsions, des mauvais choix et des choses perdues. Eva est une adolescente à l’imagination et à l’intelligence vives, victime de sa dissemblance, écartée par ses pair·e·s dès le collège, mais s’écartant seule aussi. Il n’y a bien que Gabriel qui parvient à accéder à Eva, à la faire rire et sourire, et les deux vivent une vie simple en attendant que passe l’adolescence, entre conventions dédiées à la culture pop et manga, qui font que leur quotidien est acceptable, et rêves inaccessibles. Leur relation, ambigüe, est pleine et intense, tout en finesses et en découvertes de leurs corps, mais l’adolescence ne passe jamais, puisqu’Eva, incapable de répondre à l’amour de Gabriel, prend la fuite au Japon pour s’y marier avec un camarade franco-japonais de leur entourage, Simon.

Plusieurs années plus tard, Gabriel, toujours meurtri d’avoir poussé Eva à la fuite, prend la décision de partir à sa recherche après avoir trouvé sur YouTube une chaîne d’ASMR qu’elle anime. Son voyage, véritable parcours initiatique, le conduira jusque dans les montagnes japonaises, où se jouera un drame passionnel qui cristallisera toutes les réflexions sur le genre, le féminisme, les relations, l’âge adulte et les responsabilités, d’Eva et Gabriel.

Ce roman n’hésite pas à se saisir des sujets difficiles de l’érotisme, des paraphilies, du harcèlement, du viol, de la violence des sentiments passionnés, et se destine à un public plutôt averti et pas frileux de grandes descriptions érotiques qui travaillent à laisser de côté la vulgarité pour adopter une poésie à la forme et aux images innovantes, sans jamais se départir d’un langage cru, honnête et extrêmement graphique.

Tout le roman vise à montrer l’évolution d’un personnage complexe, qui se déconstruit, cherche certes la rédemption, mais surtout, cherche le bonheur de la personne qu’il aime.

Tout ce qu'on a vécu

Les choix. Les variantes. Les différents chemins. Le hasard. Les rencontres. Les détachements. L’oubli.

D’inspiration résolument autobiographique, Tout ce qu’on a vécu est un projet balbutiant, qui veut aussi interroger la nature de la création littéraire et du métier d’écrivain·e, tout en questionnant la valeur des relations, des engagements sentimentaux, des normes sociales, etc. J’y parlerai de polyamour, de passions, de fantasmes, de mensonges, de hasards et de la vie. De rencontres. De disparitions. D’adaptations. La forme fera s’alterner des chapitres classiques avec des poèmes.

Val Mélisse

Illustration d’un village provençal. Vaumeilh c’est un peu différent, mais l’idée y est !

Un projet de roman réaliste sur une famille dramatique qui vit dans un petit village provençal. Légèrement autobiographique, en particulier sur les lieux et sensations issus de l’expérience vaumeilhoise.

Fantasmes de Chair

Illustration de la pomme, symbole s’il en est de la Tentation, réinterprété pour ce texte.

La promesse du rivage venait de s'accomplir sous ses yeux. Les vagues se jetaient à ses pieds comme autant de toutous enragés par le vent dans leur tête. Alexis, lui, se penchait de temps à autre pour réunir dans ses mains collées l'une à l'autre des moutons d'écume qui disparaissaient en un sourire forcé. Les pieds ancrés dans le sable, le pantalon trempé jusqu'aux genoux, ses chaussures laissées de côté, il souriait et son air béat ressemblait à la mer elle-même. Le Soleil lui assurait son pardon, et l'exutoire de la Terre ne lui avait jamais paru aussi proche. Il se souvint que le matin il avait piégé un lapin grâce au collet qu'il avait posé. Il se souvint du regard de l'animal qui agonisait mais semblait partager avec lui bien plus que sa mort. Non, ce lapin lui avait presque parlé. De la Nature. De sa peur d'être mangé. Alexis savait que c'était le dernier animal qu'il mangerait. Là, le regard plongé dans le lointain, il sentit ses fantasmes de chair fondre comme la graisse de bœuf fondrait au soleil. Une sorte de petite vapeur fugace sourdait de lui, imaginait-il, et c'était comme la fumée de sacrifice des grecs anciens qui devait nourrir les dieux. Il espérait qu'ils lui pardonneraient eux aussi. Les dieux. S'ils existaient.

LAncoLibre

Un projet qui n’est pas encore très bien défini. Un roman ? Une nouvelle ?

Le cadre est celui d’un monde qui est tout entier converti au véganisme. Alexis, un adolescent presqu’adulte, qui vit chez ses parents, remarque, un jour, lors d’un dîner familial… un ver qui dépasse de sa pomme. La pomme est juteuse, brillante, mais sur le moment, ce qui l’intéresse… c’est le ver.

Il le croque, le mâche, le savoure, honteux, profitant en proie à la culpabilité de son acte égoïste qu’il cache à sa famille. Peu de temps après, il s’enfuit, et se perd dans une nature qui est revenue un peu à ses droits.

Débute pour lui une spirale de violence, de survie, de jouissance vile et de chasse, jusqu’à la rédemption finale.

Le Château de la Vallonière-Depêret

Illustration des châteaux jumeaux de la Princesse Maëlle de la Vallonière-Depêret

Un projet de nouvelle sur le thème du Printemps… Oh, ça vous rappelle quelque chose ?

En guise de conclusion !

Merci d’avoir lu tout ça ! C’était important pour moi de vous partager toutes ces choses, d’abord parce que j’ai envie de les faire connaître, et ensuite pour faire un point raisonné sur mes projets.
À partir de là, je ferai des “Bûches à écrire” régulières, en fonction de mon avancée dans chacun de ces textes.
Et, très vite, on va rentrer un peu plus dans Axone Zéro, puisque c’est le roman sur lequel je travaille le plus en ce moment !!
N’hésitez pas à venir dans le serveur Discord officiel de Lézard des Mots me faire un retour de tout ça. Toute critique est toujours appréciée 😉
Le lien est juste en dessous.

Visitez l'extraordinaire Vallée des Mots

Un serveur Discord, habitat des dragons et dracènes de ces pages
Discord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *