Lézard des Mots

skink_games

Devlog SkinK #1

Focus sur le jeu

C’est l’histoire d’un·e débutant·e artiste

Vous incarnez un·e tatoueur·se en devenir, plus ou moins doué·e en dessin et qui n’y connaît encore pas grand chose en tatouage. Sa volonté est de pouvoir dessiner sur la peau d’autres personnes, et d’être payé·e pour ça.

Le choix du personnage

Pour le moment, on a prévu la possibilité de choisir parmi huit personnages prédéfinis, mais ce point est amené à évoluer pour plus de personnalisation.

L’inclusivité

Les jeux qui proposent les sempiternelles cases “Homme” ou “Femme” pour le genre du personnage nous sortent par les yeux chez Lézard Des Mots. Donc on va plutôt vous demander ce que vous préférez comme manière de s’adresser à vous : au masculin, au féminin ou en inclusif (nous utilisons le point médian).

Le tutoriel

Après avoir choisi votre personnage, son nom et le nom de son salon de tatouage, vous devrez bien sûr attraper vos aiguilles et votre encre – sans oublier les mesures d’hygiène – pour gribouiller sur votre meilleur·e ami·e Mila.

 

Focus sur le développement

Menu/options

On a commencé par faire le menu principal, qui permet d’aller voir nos sauvegardes, de créer ou supprimer des parties. Le menu des options est également fait, même s’il y aura probablement des ajouts et des adaptations. Pour l’instant le jeu est en deux langues : français et anglais.

Système de dialogue avec choix

On a développé notre propre système de dialogue pour pouvoir adapter selon nos besoins facilement. Testé et approuvé sur le dialogue avec le PNJ du tutoriel.

Tatouage en 2D

SkinK est un jeu 2D, donc le tatouage se fera à plat (en tout cas c’est ce qui est prévu). On a pour le moment un seul type d’aiguille et une seule couleur puisqu’on n’avait pas besoin de plus pour développer le tuto.

La suite

Intégration du design

Akage nous fabrique les sprites et les visuels dont nous avons besoin. Les étapes suivantes de ce côté sont sur les visuels des personnages et des dialogues.

Partie tatouage

On a un seul type d’aiguille pour le moment. L’objectif est d’avoir un panel digne d’un vrai salon de tatouage, en intégrant les aiguilles round liner, round shader, flat et magnum.

Une tablette pour tout gérer (pour les gouverner toutes ?)

Notre personnage aura à sa disposition une tablette qui lui permettra par exemple de poster ses réalisations sur internet pour augmenter la réputation de son salon. On aimerait intégrer une dimension collaborative et/ou communautaire. Mais on détaillera cette partie dans un futur devlog.

Et, d’ici à notre prochaine rencontre qui s’annonce déjà épique, n’oubliez pas de bien braiser vos endives. Cru, comme toujours, c’est pas génial !